11 août 2015

Nocturno de Tony Sandoval

Nocturno est tout simplement la meilleure bande dessinée qu’il m’ait été donné de lire.

Auditrice de métal, l’univers noir et musical de Tony Sandoval ne pouvait que m’emporter. Nous suivons la trajectoire de Seck chanteur dans un groupe et celui qui parle aux morts. Entre une réalité où surgissent les imaginations des personnages et le monde des Limbes, Seck garde le mystère et la force vitale. La romance qui accompagne la trajectoire de Seck ne se teinte pas des habituels roucoulements idiots, ce qui permet à l’auteur de garder sa bande dessinée dans la force qu’elle dégage.



Le dessin singulier reste très divers. On côtoie plusieurs style de techniques plastiques (crayon, noir et blanc, couleur, fusain, aquarelle) qui diversifient la lecture et l’attention est constamment captée par cette diversité. Chaque détail est un poème visuel. Car cette bande dessinée est aussi un poème par son dessin magnifique, son histoire romantique et son écriture au sein des phylactères.

Le point culminant de Nocturno reste les planches représentant les concerts. Ces dessins sont tellement puissants que l’on peut entendre le doux son du métal. J’ai beaucoup pensé au groupe Gojira en admirant ces planches.




Vous êtes adeptes de métal ? Vous aimez les histoires noires, mystérieuses, profondes ? Nocturno vous enchantera. Sinon ? Lisez-la quand même ! 

Nocturno, Tony Sandoval, Paquet
Février 2012, 25.00 €

3 commentaires:

K.Shiro a dit…

Ca a l'air bien cool comme BD! Je vais essayer de la trouver.

Vinushka a dit…

J'ai lu "metal" et "meilleure BD", il ne m'en faut pas plus ^^ Je vais essayer de me la procurer.

Corentin Doual a dit…

Un sublime ouvrage qui allie poésie et metal, 2 styles qui comme toujours, une fois mis ensembles créent un cocktail fabuleux !

Un vrai régal pour les yeux ;-)